dimanche 24 juillet 2016

Oscar Wilde & Alfred Douglas in Rouen

Pourquoi avoir choisi Rouen pour cette journée de retrouvailles entre un Oscar Wilde (1854-1900) qui vient de subir deux années de prison et trois mois d’un morne exil normand, et un Alfred Douglas (1870-1945) impatient de rentrer en grâce] ? [...] L’ombre de Flaubert, que Wilde considéra toujours comme un maître, planait sur la ville. Et s’il ne s’agissait pas là d’une Éducation Sentimentale, c’était à coup sûr un voyage sentimental. [...] On sait [...] que Wilde était très ému et qu’il pleura à la gare en retrouvant son dear boy. Ils logèrent à l’hôtel de la poste et passèrent la journée à se promener dans la ville bras-dessus, bras-dessous, « parfaitement heureux », si l’on en croit Douglas et son autobiographie.

Proche de Dieppe [Wilde vit alors à Berneval-sur-mer, dans les environs de Dieppe, sous un nom d'emprunt : Sebastian Melmoth] et peu éloigné de Paris, Rouen était géographiquement le lieu le mieux situé pour abriter cette [...] rencontre [...]. Car ce sont bien des amoureux qui se retrouvent, bouleversés. Bosie, peut-être un peu moins qu’Oscar. Quelques semaines plus tôt, il lui adressait des lettres suppliantes auxquelles Wilde répondait froidement, puis de moins en moins froidement. Jusqu’à de que ce fût lui qui envoyât quotidiennement des missives et proposât à Bosie, le 24 Août, de le retrouver à Rouen. [...] Bosie, pour sa part, est déjà moins pressé. Sa mère et sa sœur l’attendent à Aix-les-Bains, et Rouen n’est qu’un détour avant de gagner sa véritable destination.

[...] Ce 28 août 1897 [est une] journée particulière, suspendue dans le temps, journée de bonheur éphémère, qui se prolongera peu après par le mirage de Naples, fabuleuse promesse qui grise Oscar [...]. À Rouen, il croit revivre. [...] Sera-t-il de nouveau aimé ? Il rêve, comme rêvait Emma Bovary, quelques jours avant le bal où l’avait invitée Rodolphe. Oscar ne bovaryse pas, il « bosie-rise ». La vie imite l’art, plus que l’art imite la vie.

source : http://www.oscholars.com/RBA/four/Rue_des_Beaux_Arts_4.htm

Aucun commentaire: